Semaine de solidarité avec les poètes qui luttent contre le cancer

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.

Entrez votre adresse email:

Le Regroupement des poètes Francophones engagés pour la Liberté et la Paix organise une semaine  de mobilisation poétique, en solidarité avec les poètes membres, atteints du cancer et en soutien à la lutte contre ce fléau, le mal du siècle. (11 au 18 juin)

Tout en déplorant cette triste réalité contre laquelle, personne n’y peut rien, le conseil a pris cependant  la résolution d’agir dans sa sphère d’action en accompagnant les poètes moralement …

Comment ?

-En achetant leurs recueils de poésie, en signe de solidarité

-Pour ceux qui ont déjà publié leurs recueils : En  Faire la promotion sur les pages officielles twitter et facebook du Regroupement ( en affichant le lien de vente ou la 1ère de couverture)

-Pour ceux qui n’ont pas encore publié de recueil :  Leur offrir gratuitement une 1ere édition (ISBN, Dépôt  Légal, promotion, vente, compris) via, notre plateforme « les engages-edsitons.eu

- En leur dédiant un livre d’hommage, notre 10 ème recueil collectif titré : …« Cancer »… le poète ne meurt jamais… et le Montant des ventes serait reversé à l’un des poètes.

Pourquoi une telle initiative?

Nous embrassons cette nouvelle cause car notre regretté poète, Karim M’Seffar, concepteur de notre Salon qui porte son nom,  a fait le grand voyage, sans avoir eu la chance de publier son premier titre. . « Les fleurs du Net ».

Aujourd’hui,  le recueil « nous sommes tous poètes dans l’âme », que lui ont offert ses pairs, est le premier livre édité par « les engagés éditions »…Une victoire sur les Editeurs qui fuyaient sa poésie trop classique.

Pour toutes ses raisons, nous déclarons que désormais, les poètes malades, membres du Regroupement ne se cacheront pas, car le poète ne meurt jamais, sa vie est dans sa poésie qui jaillit en éclats de lumière sur le monde des vivants…

Le Regroupement invite les poètes qui  se retrouvent  dans ce plaidoyer  à participer audit Recueil ( du 11 au 18 Juin)

Le Conseil

N.B- Nous publions ci-dessous, le texte qui nous a inspirés  cette «noble initiative »

SE CACHER POUR MOURIR, de YOUNES ZEMNI

Des fois, on a besoin de faire une pause dans sa vie, de ne plus vouloir être en contact avec personne ou de ne plus faire quoi que ce soit. On a besoin de remettre certaines choses en question et de se dire “à quoi bon, enfin, tout cela ?” Quand on sait qu’il y a ceux qui souffrent, en silence, de maux différents, qui vivent la douleur physique et morale au quotidien, qui dorment et se réveillent dans la tristesse, l’isolement et l’indifférence totale. Ceux-là qui nous ont partagé, quelques fois ou presque toujours, notre bonheur en faisant semblant de vivre, décident de ne plus vivre et se retirent en silence, pour ne déranger personne, et vont se cacher pour mourir… Et le pire c’est qu’on ne se rend même pas compte de leur absence, comme s’ils n’ont jamais existé, parce que chacun de nous, absorbé par les innombrables choses de la vie, continue à mener le train-train quotidien de sa “petite” vie sans trop se soucier, peut-être, de ce qui se passe autour de lui et oublie que, lui aussi, il peut se retrouver, un jour, dans la même situation que ceux-là.
Quand on y pense, la vie est cruelle, mais partagée, elle l’est beaucoup moins. Mourir est la fin de chacun de nous. Mais, mourir entouré de gens qu’on aime et qui vous aiment, vaut mille fois mieux que mourir dans la solitude, l’isolement et l’indifférence.

Younes ZEMNI.

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »